Jésuite aujourd’hui

Les extraits qui suivent, tirés du décret 2 de la 35e Congrégation Générale des Jésuites, donnent une bonne idée de ce qui anime et motive les Jésuites d’aujourd’hui.


La légende dit que Saint Ignace, quand il envoya Saint François-Xavier en Orient, lui dit : " Va, enflamme le monde. "

La Compagnie de jésus a été porteuse d’une flamme pendant bientôt cinq siècles, à travers d’innombrables circonstances sociales et culturelles qui l’ont mise au défi de garder cette flamme vivante et ardente. Il en va de même aujourd’hui. Dans un monde saturé de multiples impressions, idées et images, la Compagnie cherche à garder vivante la flamme de son inspiration originelle, de manière offrir chaleur et lumière à nos contemporains. Elle le fait en racontant une histoire qui a passée l’épreuve du temps, malgré l’imperfection de ses membres et même de tout le corps, grâce à la continuelle bonté de Dieu, qui n’a jamais laissé le feu mourir. Nous essayons de présenter à nouveau ce feu comme un récit vivant qui, mis en contact avec les histoires de ce que vivent les gens d’aujourd’hui, peut leur donner, dans un monde fragmenté, sens et orientation.

Ainsi nous trouvons notre identité de jésuites non pas seuls mais en compagnonnage : compagnonnage avec le Seigneur qui appelle et compagnonnage avec d’autres qui partagent cet appel.


Dans la vidéo qui suit, le Père Nicolas Adolfo, Père Général des jésuites du monde entier, nous dit comment pour lui la spiritualité ignatienne est d’actualité...



Aujourd’hui nous le comprenons clairement (34ème Congrégation Générale des jésuites, Décret 19) :

Pas de service de la foi sans

- promotion de la justice,
- entrée dans les cultures,
- ouverture à d’autres expériences religieuses.

Pas de prcmotion de la justice sans

- communication de la foi,
- transformation des cultures,
- collaboration avec d’autres traditions.

Pas d’inculturation sans

- communication de la foi avec les autres,
- dialogue avec d’autres traditions,
- engagement pour la justice.

Pas de dialogue religieux sans

- partage de la foi avec les autres,
- évaluation des cultures,
- souci pour la justice.